L’univers

Année galactique 2205

Voilà maintenant près de vingt ans que s’est achevée la « Guerre du Dernier Cycle », guerre gagnée de haute lutte contre les Moissonneurs par les races constituant la communauté galactique. Depuis des temps immémoriaux, cette race synthétique surgissait du néant tous les 50 000 ans, avec pour seul objectif l’éradication méthodique des races organiques les plus avancées de la Galaxie.

Vingt ans donc que les 4 races les plus influentes lèchent leurs plaies et tentent de remettre la Galaxie en état de marche depuis leur siège au Conseil de la Citadelle : les Asari tout d’abord, influentes et diplomates, les Turiens, farouches et inflexibles, les Galariens, versés dans les sciences et l’espionnage, et enfin les Humains, imprévisibles, ambitieux, mais également les derniers venus sur la scène galactique. D’autres races les y assistent, à des degrés divers d’implication : les Krogans, robustes et bagarreurs, les Quariens, survivants et inventifs, ainsi que les Volus, les Hanari, les Elcors, les Butariens, les Drells…

C’est au service du Conseil, et plus précisément du Ministère de la Défense Concilien, que vous officierez comme agent d’une unité G.E.I.S.T. (Groupe d’Enquête, Infiltration et Sécurisation Trans’espèce), sous la seule autorité d’un Spectre qui ne connaît de juridiction que la sienne. Entouré de compagnons tous experts dans des domaines aussi variés que la biotique, les disciplines militaires, la technologie, l’espionnage, ou encore la diplomatie, votre mission sera d’empêcher à toute force que la Galaxie ne sombre à nouveau dans le chaos, et qu’un événement tel que les Moissonneurs, ou pire encore, ne se reproduise. Pour y parvenir, les moyens à votre disposition seront la seule limite de vos aptitudes sur le terrain, et celles de vos co-équipiers !

Le jeu

Mass Effect : Nouvelle Ère est un jeu de rôle sur table se déroulant au sein de l’univers créé par Bioware : Mass Effect. Il s’agit d’un jeu créé sans objectif commercial par un fan de la saga désireux d’offrir plus qu’un simple système de règles. Mass Effect : Nouvelle Ère propose en effet un background spécifique, permettant de plonger les joueurs dans des aventures aussi épiques que celles traversées par le commandant Shepard. Des suppléments et scénarios seront donc régulièrement ajoutés sur ce site.
Le jeu a été construit en partant du système de règles de World of Darkness seconde édition, qui a été adapté afin de prendre en compte les spécificités de l’univers.

Génèse

Courant 2011, alors que j’attendais fébrilement la sortie de Mass Effect 3, je me suis demandé si BioWare avait eu la bonne idée de créer un jeu de rôle officiel dérivé de l’univers de Mass Effect. Après tout, il y avait déjà des romans, des comics, alors pourquoi pas un jeu de rôle. Mais non, aucun jeu de rôle officiel créé par Bioware.
Néanmoins, j’ai découvert de nombreux jeux créés par des passionnés, comme moi. Mais aucun n’a réellement retenu mon attention, certains étant trop basiques, d’autres s’appuyant sur des systèmes que je n’aime pas, comme par exemple le très abouti Mass Effect D20 ou encore Mass Effect D6.
Je me suis alors lancé dans la création de mon propre jeu de rôle, avec pour objectif de créer un jeu complet qui s’inspire aussi bien des jeux vidéos que des romans et comics, mais en ajoutant une nouvelle trame de fond permettant de mettre en place des scénarios originaux, loin des intrigues déjà connues sur les Moissonneurs.

Mass Effect : Nouvelle Ère et Bioware ?

Mass Effect : Nouvelle Ère est un jeu « Officiellement non officiel ». Explications. Depuis le jour où j’ai pris la décision de publier mon travail sur le net, le fait d’utiliser un matériel sur lequel je n’ai aucun droit m’a mis mal à l’aise et a suscité de nombreuses questions. Ainsi, j’ai décidé de contacter officiellement Bioware afin de leur présenter mon projet et de connaître leur position sur la question. Cette démarche fut longue et compliquée, mais fin 2015, grâce à Guillaume Andrisik que je remercie encore au passage, un exemplaire du livre de règles ainsi qu’une lettre expliquant mes motivations sont arrivés sur le bureau de Aaryn Flynn, le directeur de Bioware. Lui et ses équipes se sont déclarés « touchés par mon travail et heureux de cette initiative ».
Plus officiellement, j’ai reçu par la suite un mail de Chris Bain, directeur du développement commercial. Il y mentionnait que Bioware ne pouvait pas s’associer officiellement à mon projet, mais qu’il ne s’y opposait pas non plus, indiquant que Bioware a toujours « souhaité et encouragé les créations de fans ». Il expliqua toutefois que rien n’était jamais simple et que mon projet devait rester dans certaines limites acceptables par les juristes de Bioware. Il se trouve que ma démarche s’inscrit parfaitement dans ces limites. Ainsi, ME:NÈ reste bien un projet « non officiel », car il n’est pas soutenu par Bioware, mais il est « officiellement non officiel », car il est réalisé avec la bénédiction de Bioware.

Les commentaires sont fermés.